Sirop Tousserie – 250 ml

7.00 

Toux

Description

Les bienfaits des plantes dans un sirop naturel, pour aromatiser un yaourt, une sauce, un dessert ou une boisson (à diluer dans un certain volume d’eau). Une belle alternative naturelle à faire découvrir à vos enfants, sans colorants ni conservateurs artificiels. La santé commence par l’assiette, et ce dès le plus jeune âge!

Ingrédients: Infusion de fleurs de Mauve*, Malva sylvestris Mauritania et de sommités fleuries d’Origan*, Origanum vulgare, de fleurs de Sureau*, Sambucus nigra, et de fleurs de Calendula*, Calendula officinalis (25 g de la synergie par kilo de produit fini), sucre blond*, eau / *Ingrédients issus de l’agriculture biologique

Boisson froide : à diluer dans de l’eau plate ou pétillante, du vin blanc ou de la bière pour obtenir une boisson calmante et expectorante.

Boisson chaude : à diluer dans de l’eau chaude seule ou dans une infusion d’autres plantes médicinales peu riches en goût pour une tisane apaisante et expectorante.

Sirop Tousserie: Une cuillère à café matin et soir jusqu’à disparition de la toux ou de l’irritation de la gorge.

L’apparition d’un dépôt dû à l’utilisation d’extrait de plante bio ne remet pas en cause la qualité du produit.

Aujourd’hui, on utilise la Mauve en phytothérapie pour ses vertus émolliente, adoucissante, antitussive, laxative, calmante, pectorale, béchique, anti-inflammatoire, antioxydante, diurétique, antiulcéreuse, antibactérienne, antifongique, vulnéraire, immunomodulante, néphroprotectrice.

Plus de détails sur la Mauve => Wikiphyto

Aujourd’hui, on utilise l’Origan en phytothérapie pour ses vertus antiseptique, digestive, apéritive,  bactéricide, antifongique, expectorante, emménagogue, cholérétique, carminative, immunostimulante, antioxydante et antilithiasique.

Plus de détails sur l’Origan => Wikiphyto

Aujourd’hui, on utilise le Sureau en phytothérapie pour ses vertus antiphlogistique important (combat les inflammations), sudorifique, diurétique, dépurative, neuroprotectrice, galactogène, émolliente, béchique, mucolytique.

Plus de détails sur le Sureau => Wikiphyto

Aujourd’hui, on utilise le Calendula en phytothérapie pour ses vertus antispasmodique, antalgique (calmant dans les douleurs), dépurative, diurétique, sudorifique, stimulante, fongicide, antivirale, antiseptique, cicatrisante, anti-inflammatoire, anti-hémorragique, anti-œdémateuse, anti-ulcèreuse, hypolipémiante, antitumorale, immunostimulante, régulatrice du cycle menstruel et cytotoxique.

Plus de détails sur le Calendula => Wikiphyto